La date du 4 juin librement commémorée dans le Guizhou 

2012-05-31 16:00

 

Selon Lee Cheuk-yan, le Président de l'Alliance en soutien aux mouvements pour la démocratie en Chine, il est très encourageant de voir le peuple chinois commémorer publiquement les événements du 4 juin 1989 malgré la pression du régime communiste chinois. Cela montre que le peuple chinois a pris conscience de son devoir de se mobiliser pour ses droits et défier le PCC. Selon Lee Cheuk-yan, tant que le peuple résistera, le PCC cédera.

[Lee Cheuk-yan, Président, Alliance en soutien aux mouvements pour la démocratie en Chine]
«Nous avons tous vu, même Chen Xitong a parlé, il veut se disculper du massacre du 4 juin. Nous avons aussi vu où va la volonté du peuple. Le massacre du 4 juin est une erreur historique. Chen Xitong fait pression sur les dirigeants au pouvoir. Nous espérons tous que Hu Jintao et Wen Jiabao pourront réhabiliter la date du 4 juin pour s'oppose à Jiang Zemin.»

Récemment, Wen Jiabao a soulevé la question de la réhabilitation du 4 juin lors de discussions au sein du parti. La censure Internet sur des termes sensibles comme le «4 juin» a été levée à plusieurs reprises. Selon Ching Cheong, un analyste des affaires chinoises de Hongkong, il est possible que cela constitue un test des hauts responsables du PCC pour mesurer la possibilité de réhabiliter la date du 4 juin.

[Ching Cheong, Analyste des affaires chinoises, Hong Kong] :
«Ils pourraient arrêter d'empêcher, d'interdire ou d'intervenir pour que la société s'habitue à commémorer la date du 4 Juin. Il est possible que Hu Jintao et Wen Jiabao veuillent opérer une ouverture sur les sujets sensibles pendant leur dernière année au pouvoir afin que Xi Jinping puisse suivre leur direction. Sinon, ce serait trop subit.»

Ching Cheong espère que des commémorations pourront être organisées partout en Chine et que la date du 4 juin retrouvera un véritable sens.

Nouvelles NTD