Qui est derrière les interférences au Concours de danse de NTD ? 

2012-06-21 17:09

 

Selon des sources fiables, le Comité des affaires politiques et légales a émis un ordre secret demandant une résistance à grande échelle au « Concours international de danse classique chinoise » organisé par NTD.
Selon Heng He, expert en questions chinoises,  les interférences du PCC  face à ce concours qui a débuté il y a cinq ans ,  démontrent que l'empreinte du Comité des affaires politiques et légales peut être facilement décelée.

[Heng He, Expert en questions chinoises] :
« Beaucoup de gens ont connu le Concours de danse classique chinoise de NTD, après avoir appris les interférences du PCC. C’est pour cela que maintenant le PCC a changé la stratégie. Au lieu de calomnier le concours à travers des associations de danse, il empêche directement les gens d’y participer, soit par des moyens administratifs ou par des moyens de la dictature, à savoir faire intervenir la police ou les organisations judiciaires. On peut constater que tout au long de ce processus, c’est le Comité des affaires politiques et légales qui manipule. De plus, il intervient directement. »
Les calomnies contre le concours de NTD ont eu des effets positifs en publicité. Le Comité des affaires politiques et légales a donc changé de stratégie en recourant à des moyens de dictature.

[Heng He, Expert en questions chinoises] :
« Leur nouveau moyen consiste à diffuser des circulaires internes à travers le système judiciaire afin d’empêcher les concurrents de participer à la compétition. C’est en fait le dernier recours du Comité des affaires politiques et légales. »En réalité, dès 2007, le PCC a tenté d'entraver le bon déroulement du concours. Dans une lettre ouverte envoyée par l’Association d’antisecte du PCC à l’Association des danseurs chinois, il calomniait que NTD « utilise la culture pour renverser la Chine ».

En effet, dès 2007, le PCC a tenté d'entraver le bon déroulement du concours. Dans une lettre ouverte envoyée par l’Association d’antisecte du PCC à l’Association des danseurs chinois, il calomniait que NTD « utilisait la culture pour renverser la Chine ». En même temps, le PCC a payé certains sites internet pour écrire des articles attaquant le concours et empêchant les danseurs chinois d’y participer.

[Heng He, Expert en questions chinoises] :
« L’Association d’antisecte est sous le contrôle direct du Bureau 610 du Comité central. Que ce soit l’Association d’antisecte, ou le Bureau 610, ils sont tous contrôlés par le Comité des affaires politiques et légales. Le Bureau 610 est une partie intrinsèque de ce comité.»

La danse chinoise fait partie de l'essence des trésors culturels de la Chine. Le Concours de danse de NTD a pour mission de promouvoir la culture traditionnelle, mais a suscité la jalousie et la peur du PCC qui a éradiqué la culture chinoise depuis 1965.Nouvelles NTD, New York