Veillée aux chandelles en Inde 

2012-06-26 18:22

 

La veillée a été organisée par l'Association des femmes tibétaines et Tibetan Youth Congress en exigeant l'intervention de l'ONU sur la question.Depuis Mars 2011 au moins 38 Tibétains se sont auto immolés en signe de protestation contre la Chine de six décennies qui règne  sur le Tibet, selon les groupes des droits tibétains, 28 d'entre eux sont décédés.Tsering  est un  des organisateurs de la veillée aux chandelles, il a demandé aux dirigeants de la planète  d’envoyer des médias libres au Tibet afin  de faire comprendre les faits et les motifs derrière les auto-immolations.

[Tsering ,un  des organisateurs de la veillée aux chandelles ]:
«Grâce à cette protestation, nous demandons que les Nations Unis et tous les autres dirigeants, tous les dirigeants du monde entier d'envoyer des médias libres à l'intérieur du Tibet afin de faire connaître la situation réelle au Tibet et de comprendre  la raison pour laquelle les incidents d'auto-immolation se passe au Tibet. Nous demandons également  à tous les gens épris de paix d’aider à sauver le Tibet.»


Le Dalaï-Lama avait provoqué la colère du gouvernement chinois en refusant de condamner les manifestations et en accusant Pékin de superviser un "génocide culturel" contre les Tibétains.Pékin insiste sur le fait que l'autorité chinoise a apporté le développement et la prospérité et nie bafouer les droits du Tibet.La Chine rejette les critiques qu'il érode la culture tibétaine et leur foi, en disant  que grâce à sa domination le servage  est terminé et a mis en valeur une région arriérée.Cependant, Pékin a qualifié de terroristes  les auto-immolés de criminels et a blâmé les Tibétains  et le chef spirituel le Dalaï-Lama qui sont toujours  en exil. Pékin considère le Dalaï-Lama, qui a fui l’ Inde en 1959 après un soulèvement avorté contre le régime chinois comme un séparatiste. Le Dalaï Lama dit qu'il cherche simplement une plus grande autonomie pour sa patrie himalayenne.