La tortue Georges nous a quitté dimanche 

2012-06-27 15:44

 

L’unique survivant de l’espèce «Geochelone abigdoni», découvert il y a 30 ans sur une des îles de cette réserve naturelle isolée dans l’océan Pacifique, a poussé son dernier soupir dimanche.
La mort de "Georges le solitaire", une tortue géante centenaire, marque la fin de son espèce sur l’archipel équatorien des Galapagos. Egalement symbole de lutte pour obtenir la reproduction de cet animal après trois décennies d’efforts menés en vain par les scientifiques.Les causes officielles du décès  de Georges âgé de 100 ans demeurent pour l’instant inconnues.

Cette espèce de tortue peut vivre jusqu’à 180 ans. Les tortues géantes, dont le poids peut atteindre près d’une demi-tonne et mesurer plus de 1,80 m, sont célèbres pour avoir inspiré la théorie de l’évolution des espèces du naturaliste britannique, Charles Darwin. 

 Classées au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco depuis trois décennies, les îles Galapagos, situées à 1000 km au large de   l’Equateur, en abritent entre 30 000 et 40 000, représentant une dizaine d’espèces.Celle de "Georges" est la quatrième à avoir définitivement disparu C’est  donc l’extinction totale d’une espèce de plus sur la planète et de lancer ce message aux êtres humains : ne pas être responsable de ses actions peut avoir des conséquences fatales.