Surstockage de charbon: signe réel du ralentissement économique chinois 

2012-06-27 15:49

 

Un article du New York Times du 23 juin attirait l’attention sur le fait que l’incapacité du PCC à publier des données économiques exactes masque d’importants signaux  d’un ralentissement préoccupant.

[Xie Tian, Professeur de l'Université de la Caroline du Sud]:
« Les entreprises chinoises gardent deux séries de statistiques, ou ils tiennent deux livres de compte. C’est déjà un secret éventé. Cela inclut  les entreprises d’état et les moyennes et petites entreprises.  Les entreprises d’état trompent les investisseurs étrangers et chinois. Les petites et moyennes entreprises, ainsi que les entreprises privées tiennent aussi deux séries de livres pour l’évasion fiscale. »

Li Kegiang a dit dans un câble diplomatique américain publié par Wikileaks qu’il regarde trois indicateurs qu’il décrit comme pouvant moins probablement être truqués : l’électricité, la consommation, le volume des cargaisons ferroviaires et  le débours des prêts bancaires. Li Keqiang est un membre du Comité permanent du Politburo, un membre de la faction de la Ligue de la Jeunesse communiste et le principal lieutenant de Wen Jiabao.

Alors que les  fabricants en Chine accroissent leur consommation en électricité, l’utilisation du charbon augmente.

La production et la consommation en électricité sont considérées comme l’étalon d’or pour mesurer ce que se passe vraiment dans l’économie chinoise.  La collecte et le rapport des données à travers la Chine ne sont pas aussi fiable que dans les autres pays.

C’est cette année la première fois depuis 1989, un ralentissement économique conséquent coïncide avec le changement de gouvernement qui a lieu tous les dix ans.  Des fonctionnaires à tous les niveaux du PCC doivent sous la pression rapporter de bons résultats économiques alors qu’ils attendent promotions, rétrogradations et transferts.  Ainsi montrer des données normalement fiables de l’électricité peuvent s'avérer  suspectes.

Les indicateurs économiques chinois montrent que la production d’électricité était en mai de 3,2 % supérieure à celle de l’an dernier. Mais les installations de stockage du charbon à travers le pays sont pleines. Et le charbon arrive en trains plus vite que les usines électriques en Chine ne l’utilisent

[Xie Tian, Professeur de l’Université de Caroline du Sud]:
« La consommation d’électricité inclut la puissance thermique, la puissance hydraulique, l’énergie nucléaire et d’autres énergies solaires. C'est un indicateur du niveau de vie d’une nation. Alors si la consommation d’électricité décline, cela indique d’abord que la production industrielle est en sérieuse perte de vitesse. Deuxièmement, si la consommation intérieure de l’électricité décline aussi, cela signifie alors que la puissance de l’économie chinoise – la demande intérieure- se réduit sérieusement. »

Le charbon stocké au port de Qinhuangdao a atteint les 9,5 millions de tonnes ce mois. Cela surpasse le précédent record de 9,3 millions de tonnes, évalué en novembre 2008, près du fond de la récession financière mondiale.

L’accumulation de charbon en excès indique un ralentissement de l’économie de plus en plus grave en Chine. Et c’est ce que masquent les données économiques peu fiables.

Le professeur Xie Tian a dit que la diminution du taux d’intérêt par la Banque populaire de Chine signale vraisemblablement que le PCC a lui aussi réalisé la menace du déclin économique. Si le déclin continue à s’accélérer ; alors cela conduira  à une augmentation du chômage, une perspective qui inquiète certainement le PCC.

Dossier interdits, NTD