Il y a 10 ans, un piratage TV bouleversait le monde 

2012-06-29 17:38

 

Le 5 mars 2002, trois ans après que le parti communiste chinois ait lancé la persécution violente contre le Falun Gong, les habitants de Changchun ont regardé des programmes télévisés différents de la propagande du PCC. La même journée ,à  partir de 18h15, les habitants de quatre districts de Changchun ont pu voir d'autres programmes   tels que " Falun Dafa autour du monde " et " Auto-immolation ou mise en scène ".

C'est cette journée là que près d'un million d'habitants a pu apprendre la véritable histoire du Falun Gong et les mensonges tissés par le PCC. Cet incident du piratage TV de Changchun a bouleversé le monde entier. Furieux, l'ancien chef du PCC Jiang Zemin a fait arrêter dans les jours suivants près de 5000 pratiquants de Falun Gong dans la province du Jilin, et a émis un ordre secret de " tuer sans pitié" les pratiquants impliqués dans le piratage TV.

Les 15 principaux pratiquants impliqués ont été condamnés illégalement et sans procès, à des peines de prisons fermes allant de 4 à 20 ans. Parmi eux, 8 ont déjà été torturés à mort.

Lei Ming qui avait seulement 30 ans à l'époque, ne pesait que 35 kg à sa sortie de prison. Voici les images de lui 3 mois après sa libération. Lei Ming est décédé 2 ans et demi plus tard. D'autres membres clés du piratage TV tels que Liu Chengjun et Liu Haibo ont également été persécutés à mort par la torture et l'arme à feu.

Le 5 septembre 2009, en Australie, le Parlement de Nouvelle-Galles du Sud a décerné à Liu Chengjun, le Prix annuel des droits de l'homme de la Fondation de la région d'Asie-Pacifique, afin d'honorer son courage d'avoir brisé le blocus des médias de la tyrannie.

 

Nouvelles NTD