Italie : lente reconstruction après le tremblement de terre 

2012-07-04 21:39

 

Un mois après le tremblement de terre de magnitude 6 qui a touché la région d'Émilie Romagne en Italie, la population  progressivement sort de l'état d'urgence pour commencer à reconstruire.

Dans la vieille ville de Mirandole, les personnes affectées par le tremblement de terre travaillent en étroite collaboration avec les autorités locales pour essayer de retrouver une vie normale.

[Maino Benatti, Maire de Mirandole]
«Ces quelques derniers jours, nous avons progressivement amélioré les quartiers du centre ville endommagés par le tremblement de terre. Nous rouvrons les routes pour que les affaires et la vie puissent reprendre. Là où les routes sont accessibles, les activités peuvent reprendre leur cours normal.»

Des agents de la protection civile et des pompiers s'assurent que les rues et les constructions ne présentent aucun danger. Les autorités locales travaillent dur aussi.
 
[Maino Benatti, Maire de Mirandole]
«Nous espérons ouvrir les écoles en septembre, il nous faut donc  trouver les espaces et les structures. Nous devons également trouver des logements décents avant l'hiver pour tout ceux qui n'ont plus de foyer.»

Le tremblement de terre a touché six provinces du nord de l'Italie, toute une région d'environ 900 000 habitants.

Aujourd'hui encore  à Mirandole, des milliers de personnes vivent toujours dans des tentes installées au milieu des champs.
[Maino Benatti, Maire de Mirandole]
«Ce tremblement de terre a essayé d'effacer notre identité. Nous n'allons pas laisser faire cela, nous allons retrouver notre ville, notre culture. Les gens veulent retrouver leurs foyers et leurs services, mais ils veulent aussi retrouver leur identité.»

Nouvelles NTD, Mirandole, Italie