Des conseillers municipaux de Taipei se mobilisent pour Zhong Dingbang 

2012-07-05 20:31

 

Zhong Dingbang, un ingénieur taïwanais, est allé en Chine continentale pour un voyage de trois jours et a été arrêté par les autorités chinoises sur de fausses accusations. En réponse, les conseillers municipaux de Taipei ont reproché au gouvernement taïwanais de ne pas remplir ses responsabilités en protégeant ses propres citoyens.

[Zhou Boya, Orateur adjoint du Conseil municipal de Taipei]:
"Si nous n’exprimons toujours pas fermement notre attitude, des cas similaires pourraient se reproduire. Ce qui serait néfaste pour les droits de l’homme de chacun. C’est donc une responsabilité élémentaire du gouvernement.»

[Ruan Zhaoxiong, Conseiller municipal de Taipei]:
« Le gouvernement de Taiwan ne devrait pas rester silencieux au moment où un citoyen taïwanais est menacé et kidnappé en se rendant à  certains endroits. Nous sommes à Taiwan. Les taïwanais peuvent au moins s’attendre à ce que le gouvernement fasse quelque chose.»

[Xu Shuhua, Conseiller municipal de Taipei]:
« Négocier avec le PCC en utilisant le pouvoir du président – si nous ne faisons même pas cela, nous ne méritons pas d’être appelés un pays libre et démocratique.»

Les conseillers ont souligné que le cas de  Zhong Dingbang donne un sentiment d’insécurité aux citoyens taïwanais. L’interaction transfrontalière entre les deux pays est forte. Toutefois, si la sécurité personnelle élémentaire des citoyens taïwanais en Chine continentale ne peut pas être garantie, la relation pourrait se dégrader.
 
[Liang Wenjie, Conseiller municipal de Taipei]:
« Cela pourrait produire une bonne dose de méfiance entre les gens des deux côtés. J’espère que le PCC pourra réfléchir attentivement au tort que cela pourrait causer aux taïwanais, ainsi qu’aux relations inter-détroit.»

Le cas de Zhong est un exemple de comment la persécution de la liberté de croyance par le PCC s’est étendue aux pratiquants de Falun Gong taïwanais. Les conseillers ont exhorté le gouvernement taïwanais d’affronter directement le problème, et de chercher le soutien de la communauté internationale afin de mettre fin à la  persécution des droits de l’homme par le PCC.

[Hong Jianyi, Conseiller municipal de Taipei]:
« Le Falun Gong a tant de soutiens à travers le monde, tant de pratiquants.  Je pense que nous devrions affronter le problème directement.»

[Li Jianchang, Conseiller municipal de Taipei]:
« Un pays libre et démocratique comme Taiwan, devrait appeler les communautés chinoises à mettre un maximum de pression sur le régime communiste chinois, qui est un régime non-démocratique, et qui met en danger les droits de l’homme.»

Jusque- là, onze conseillers de Taipei ont exprimé leur soutien à Zhong Dingbang. Ils espèrent générer un soutien public et convaincre le gouvernement de Taiwan de secourir des citoyens taïwanais.

Nouvelles NTD, Taipei