Inondations à Pékin et démission du maire 

2012-07-27 15:15

 

Selon les médias officiels du Parti communiste chinois, le maire de Pékin Guo Jinlong et le maire-adjoint Ji Lin auraient démissionné. Aucune raison n'a été communiquée et on ne sait s'ils ont aussi quitté leurs fonctions au sein du parti.

Guo Jinlong avait été nommé secrétaire du parti de Pékin peu avant les récentes inondations. Selon la convention du PCC, le maire doit quitter ses fonctions de maire lorsqu'il est nommé secrétaire de parti.

Li Tianxiao, doctorant en science politique de l'Université de Columbia et expert en politique chinoise, explique que les nominations et les démissions sont des signes de promotion. Guo Jinlong a été promu secrétaire de Parti. Il a donc reçu ses entrées comme membre du Politburo au 18ème Congrès national du PCC.

[Li Tianxiao, Expert en politique chinoise]:
«Ce n'est pas une vraie démission. Si Guo Jinlong veut vraiment démissionner, il démissionnera de son poste de secrétaire de parti aussi. Mais il ne peut pas jouer les deux rôles en même temps. Il doit démissionner de l'un de ses postes. Les gens ont commencé à poser des questions sur le nombre de morts suite aux inondations et le régime n'a rien fait pour s'occuper du système d'égouts, donc il veut démissionner pour calmer le public. Il démissionne pour faire un geste et montrer que le PCC respecte les critères internationaux. Mais en fait, ce n'est qu'une ruse du PCC pour le maintien de la stabilité.»
 
Wen Zhao, expert en questions chinoises, ajoute que le changement de maire est une tentative pour tromper l'opinion publique.

[Wen Zhao, Expert en questions chinoises]:
«Le régime n'a pas précisé les responsabilités endossées par le maire, ni s'il s'agissait d'un changement normal et si Guo Jinlong prendra sa part de responsabilités. C'est l'effet qu'ils veulent donner.»

Selon Li Tianxio, Liu Qi, l'un des grands responsables de la faction de la dette de sang de Jiang Zemin et ancien secrétaire du PCC de Pékin, devrait aussi prendre sa part de responsabilités.

[Li Tianxiao, Expert en politique chinoise]:
«Il y a beaucoup de choses que Guo Jinlong n'a pas fait seul, Liu Qi et d'autres officiels du PCC en ont aussi fait partie. Comme grande figure de la dette de sang de Jiang Zemin, Liu Qi a été placé à Pékin. Cela veut dire qu'il est en grande partie responsable.»

Li Tianxio explique que le PCC dépense beaucoup d'argent pour contrôler les pétitionnaires et persécuter le Falun Gong. Les dépenses pour le maintien de la stabilité sont beaucoup plus élevées que le budget militaire. Le PCC n'a pas suffisamment travaillé sur la construction urbaine. Il considère la vie des gens comme un détail. Selon les conventions internationales, Guo Jinlong ne devrait pas démissionner avant que tous les secours et la reconstruction ne soient achevés.

[Li Tianxiao, Expert en politique chinoise]:
« Le premier ministre de Taiwan voulait démissionner, mais il y a eu les inondations. Il a annoncé qu'il repoussait sa démission d'un mois. Pourquoi? Pendant ce mois, il peut continuer à diriger le gouvernement pour terminer la reconstruction après les inondations. La même chose au Japon. C'est la raison pour laquelle je dis que Guo Jinlong ne devrait vraiment pas démissionner maintenant. Il veut s'enfuir et échapper à ses responsabilités.»

Wen Zhao souligne que si quelqu'un démissionne face à ses responsabilités, cela déclenche un grand scandale. Les gens veulent les responsables. C'est une plus grande instabilité pour le PCC. Donc la ruse du PCC, c'est de ne pas expliquer pourquoi Guo Jinlong a démissionné, dans le but de maintenir la stabilité avant le 18ème Congrès national.

Selon des informations diffusées sur Internet, les Chinois ont beaucoup de plaintes à faire entendre. Ils ne savent pas comment restreindre les mauvaises actions commises par les responsables du PCC.
Les mesures de prévention des catastrophes à Pékin ne pourront être améliorées qu'une fois que le régime communiste se sera effrondré.
 
Dossiers interdits, NTD