Arrestations massives des pétitionnaires en Chine 

2012-08-03 15:25

 

[Pétitionnaire du village Lu, Pékin, Originaire du Sichuan]:
« La police a parlé avec le patron hier. Ils ne le laissent pas louer une chambre à des pétitionnaires comme nous. Il nous a donné une semaine pour partir. Sans quoi, ils démoliront sa maison.  »

Mardi, Guo Jinlong, le Secrétaire du Parti de Pékin a souligné que Pékin est la première priorité pour le maintien de la stabilité dans le pays. Le même jour, la police de Pékin s’est rendue dans le village de Lu où ils ont forcé le propriétaire de ce pétitionnaire à expulser les locataires qui étaient pétitionnaires. Et ils ont lancé des arrestations de grande envergure des pétitionnaires à Pékin en accord avec les administrations locales.

[Hu Daliao, Pétitionnaire de la province du Henan]:
« Le 18ème congrès national est un vrai désastre pour les pétitionnaires. Beaucoup ont été mis sous surveillance dans ma ville. Si nous sommes arrêtés et renvoyés chez nous, nous serons placés sous arrestation à domicile, en détention ou envoyés en camps de travail.  »

[Journaliste NTD] :
« Beaucoup de gens ont été arrêtés à Pékin ?  »

[Hu Xingai, Pétitionnaire de la province du Henan]:
« Beaucoup. Ces quelques derniers jours 4 ou 500 personnes. Beaucoup de gens ont été envoyés dans des camps de travail. Et beaucoup sont détenus à domicile. Du fait de la proximité du 18ème Congrès national, le gouvernement ne va pas résoudre les problèmes des citoyens, au lieu de cela il les contrôle pour des raisons de stabilité. Ils détiennent les gens et les envoient dans les camps de travaux forcé. Plus de 100 personnes ont été placées en détention dans la province du Hunan. Sans parler de tous ceux qui ont été arrêtés à travers le pays. »

Les pétitionnaires ont critiqué les autorités pour abus de pouvoir en réprimant les pétitionnaires. Ils ont dit que les autorités ne se soucient que de leurs postes et pas des vies des citoyens.

[Sun Hongqin, Pétitionnaire de Shanghai]:
« Pas moyen de continuer à vivre. Je sais que la pétition ne donnera rien. Mais je dois parler haut et fort. Le gouvernement central tient des conférences sur les pétitions encore et encore. Shanghai en tient aussi une. Mais la réalité c’est qu’aucun responsable ne se soucie de notre situation. »

Les pétitionnaires ont dit que la raison pour laquelle autant de pétitionnaires restent à Pékin c’est parce que les autorités dans tout le pays sont corrompues. D’après eux le principal problème en Chine est que le gouvernement n’est pas élu par ses citoyens.

Nouvelles NTD